CONFINEMENT: INTERVIEW A DISTANCE AVEC CHARLOTTE BROCARD CRÉATRICE DE “ON NE JOUE PAS À TABLE”

C’est durant ses études dans le domaine de la mode et l’environnement que Charlotte Brocard inventé le concept de jouer en mangeant. Le but était de braver les interdits et bonnes manières à table afin de créer de la surprise et du lien entre les convives. Après quelques années passées à New York à travailler pour des agences de design et d’évènementiel elle a créé l’entreprise On ne joue pas à table à Paris en 2010. Elle propose depuis des animations gastroludiques basées sur des jeux de dégustation ou de préparation culinaire avec des accessoires insolites encourageant les participants à travailler en équipe et à communiquer : fourchettes extra longues ou courbées, verres siamois, tablier géant pour 2 personnes, cuillère double, gants cousus, etc. Les animations prennent place lors de repas ludiques, cocktails insolites, rallyes culinaires, team buildings déjantés, apéritifs avec défis, cours de cuisine atypiques, olympiades ou encore escape game culinaire. 

 

Ces animations sont principalement à destination des professionnels pour leur team building, séminaires, fêtes de fin d’année, etc. Avec son équipe d’animateurs il lui arrive aussi de travailler avec des collectivités à destination du grand public. L’ambiance est différente car les participants viennent souvent en famille. A l’agence on a testé certaines de ces animations et on est fan de ce que cela apporte à un événement et séminaire de façon décomplexée. Cela touche à la cohésion d’équipe, à la valorisation de compétences, à l’entraide, … sans prise de tête, bien que le double verre pour boire un cocktail sans rien renverser nous aura fait cogiter un bon moment.

 

Comment On ne joue pas à table va s’adapter aux nouvelles contraintes ?

Je pense qu’il va falloir mettre en avant les animations qui permettent de maintenir la distanciation sociale et répondre à des demandes de groupes avec moins de participants, ce qui n’est pas un problème car nos animations fonctionnent très bien pour de petits groupes. Je pense – et j’espère – que les entreprises vont tout de même avoir envie de se retrouver, même en petit groupe, pour souder les équipes et réfléchir à leurs nouvelles façons de travailler. Nous serons là pour répondre à ces demandes et si besoin nous adapter si nos clients ont des contraintes particulières. Nous avons l’habitude de faire du sur-mesure, c’est notre force.

Quelles sont les animations qui vont rester faisables ? 

J’ai la chance d’avoir développé beaucoup de jeux dont certains permettent de maintenir la distance sociale (fourchette longue, cuillère double, porte verre à rallonge, pince géante, cuillère en croix…) ou bien de jouer seul (verres siamois, présentoir alimentaire, culbuto). Je pense que ce sont ces jeux qui vont être privilégiés pour les événements car ils permettent de continuer à manjouer (jouer en mangeant) tout en s’amusant et sans prendre de risque. Ces jeux sont mis en place durant des dîners, des apéritifs, cocktails, des rallyes culinaires, etc. donc beaucoup de nos animations restent faisable malgré les nouvelles contraintes. Et si besoin nous nous adapterons.

Quelles sont les nouveautés que tu vas proposer ? 

Le confinement et la mise en place du télétravail en entreprise m’ont encouragé à réfléchir à une animation qui garde les codes et les valeurs que défend On ne je joue pas à table (l’entraide, le partage, la communication, le travail d’équipe sous forme de jeu et autour de l’univers de la table) mais réalisable depuis chez soi. La dernière animation que je viens juste de lancer est un escape game culinaire qui marche très bien et qui intéresse beaucoup les entreprises. Un peu frustrée d’avoir dû annuler les réservations de cet escape game culinaire j’ai décidé de développer un escape game en visio (le premier pour moi) qui reprend l’univers de notre marque. Les participants devront faire équipe pour résoudre des énigmes et mener à bien leur mission tout en relevant des challenges à partir d’objets qu’ils trouveront chez eux afin de gagner du temps. Je n’en suis qu’au début du projet donc il va falloir être patient pour pouvoir y participer.

Aujourd’hui que retiens-tu de positif de ce confinement ?

Ca m’a poussé à réfléchir à un nouveau type d’animation, l’escape game en visio, ce que je n’aurai probablement jamais fait sans le confinement. Ca m’a aussi permis de passer du temps avec mes 2 filles qui sont encore très jeunes. Je garde un super souvenir de cette soirée où j’ai décidé de leur faire vivre leur première expérience On ne joue pas à table : pour déguster leur dessert j’ai sorti les cuillères doubles qui mesure 1m de long et je dois dire que Théa (4 ans) a eu un fou rire qui a duré plusieurs minutes lors de la dégustation de sa mousse au chocolat. Ca m’a rappelé que j’ai commencé ces jeux pour partager des moments avec ma famille et entre amis et qu’il n’y a aucune raison pour que je ne les utilise pas de temps en temps à la maison.

Est-ce que ça a déclenché de nouvelles envies et idées d’événements, d’offres ?

Comme je l’ai expliqué ci-dessus ça a déclenché la création d’un escape game en visio autour de l’univers d’On ne joue pas à table. Selon l’évolution du secteur de l’événementiel, les contraintes qu’il faudra respecter et les demandes des clients je verrai si de nouvelles envies ou idées sont à développer.

Voire même de repenser tout le projet ?

Non je n’en suis pas là du tout.

Quels sont les prochains événements, dates importantes, pour toi ?

Nous sommes dans un moment très incertain car pour l’instant les groupes de plus de 10 personnes n’ont pas l’autorisation de se rassembler, les lieux de réception n’ont pas le droit d’ouvrir donc les entreprises qui acceptent de reporter leurs événements ne nous donnent pas de dates précises. Seuls les événements de fin d’année sont pour l’instant maintenus : On ne joue pas à table participera cette année encore au salon Régal de Toulouse du 10 au 13 Décembre avec des animations ouvertes aux enfants et aux plus grands.

 

Découvrez le catalogue On ne joue pas à table: https://www.onnejouepasatable.com/

Instagram On ne joue pas à table: https://www.instagram.com/onnejouepasatable/

 

CATEGORIES

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *