CONFINEMENT: INTERVIEW AVEC STEVE WOOD, EXPERT FOOD, BEVERAGE & HOSPITALITY

Steve Wood a imaginé des concepts de restaurants et d’hôtels d’Asie à l’Europe. Il accompagne des créateurs de projets et des marques food, beverage et hospitality dans leurs financements et leurs développements. Des secteurs touchés durement par le confinement. On est allé en discuter avec lui, à distance pour voir comment il envisageait a reprise, la suite mais aussi son confinement et comment allait sa créativité.

Comment as-tu vécu le confinement ?

Avec un jardin c’est toujours plus facile et des recettes gourmandes pour tenir.

Quelle a été ta recette (en général ou culinaire) pour tenir ?

Malgré le fait que le voyage fasse partie intégrante de ma vie professionnelle et personnelle, je dois reconnaitre que je n’ai aucun problème pour rester enfermé tant que j’ai un ordinateur, un téléphone portable et une bonne connexion wi-fi. J’ai aussi testé beaucoup de recettes que je n’avais pas eu le temps de faire jusque-là.

Lesquelles ?

J’en ai profité pour faire toutes les recettes que je rêvais de faire depuis longtemps ou encore toutes mes recettes préférées. J’ai tout de suite mis en route mon levain, fais mon pain tous les trois jours, et de nombreuses recettes venant des quatre coins du monde, dont le fried chicken katsu burger mon préféré

Qu’as-tu encore à tester, que tu n’as pas eu le temps de faire pendant le confinement et que tu te prévois pour le déconfinement ?

Il me manque mon Pastrami et malgré mes nombreux essais je ne suis toujours pas convaincu de ma pâte à pizza…

Et tes projets pros ont-ils été ralentis ? Y’a-t-il des projets food en attente ou en développement ?

Tous mes projets ont été décalés ou ont pris un rythme très lent. Il a fallu s’adapter et prendre sur soi. Par contre ça a été une des périodes des plus créatives car il a fallu remettre à plat tous nos a priori et toutes nos projections pour le futur. J’ai du coup travaillé sur de nombreux projets de création food. Dont un sur lequel je travaille depuis plusieurs mois et qui est en pleine adéquation avec le contexte de crise actuel. De nouvelles tendances se sont aussi révélées qu’il va falloir suivre et surement aussi une autre façon de consommer qu’il faudra observer de près.

Comment vois-tu justement l’après de cette crise pour le milieu food, restaurants, concepts culinaires ? Quelles seront les tendances ? Y’aura-t-il une révolution du milieu, des concepts, chez les consommateurs ?

C’est un sujet délicat pour lequel je n’aurais pas la prétention d’en deviner l’avenir. Je pense que dans un premier temps il va y avoir beaucoup de dégâts, beaucoup de personnes vont se retrouver dans des situations délicates et les inégalités risquent De se creuser.

Par contre il va être temps de se réinventer, de s’adapter. Des crises on en a connu sous différentes formes, aujourd’hui c’est celle-ci et demain ça sera une autre. Je ne pense pas que le changement aura lieu d’une seule forme, je pense qu’il se fera à de nombreux niveaux. La notion de digitalisation va fortement se renforcer quel que soit le modèle.

De cette crise va naître de nouvelles attentes et de nouveaux rapports à l’environnement et aux habitudes que l’on avait. L’humain sera toujours attiré par l’humain mais les manières d’y parvenir seront modifiées.

Je pense que l’on va voir beaucoup de comportements extrêmes. Allant de ceux qui ont pris conscience des besoins collectifs d’agir pour le bien de tous, jusqu’à ce qui vont choisir le repli et l’isolation pour mieux survivre.

Il va falloir être inventif et se réinventer pour répondre aux besoins de ses nouveaux comportements et nouvelles demandes.

C’est dans le période les plus difficiles que l’humanité à su se réinventer. L’innovation nait souvent de la symbiose de deux univers. On va à mon sens trouver des modèles de restaurants qui vont se digitaliser, faire tomber les murs pour laisser place à de nouveaux formats. La livraison à domicile explose depuis le confinement et ce sur de nombreux créneaux (bureaux, midi, soir, à la maison, etc.). On va avoir envie de se retrouver entre amis mais peut être dans des contextes différents. J’ai vu ces derniers temps une croissance des chefs 4.0 à domicile qui s’occupent de tout pour 35€/pers. C’est une vraie réinvention de la Restauration qui va se faire connaitre. J’en attends également beaucoup de l’hôtellerie. Le secteur est complètement sinistré et la reprise sera bien plus lente que celle de la restauration. Je pense que les petits paradis secrets vont être très prisés. Beaucoup de « concepts de retreats » devraient voir le jour un peu partout.

Ce sera également le cas pour tous les modèles qui parviendront à proposer une expérience sexy tout en permettant aux clients d’adopter les mesures de distanciation et gestes barrières nécessaires.

Le virtuel connais, à nouveau, un fort engouement et les solutions de shopping/achat en réalité augmentée sont en plein boom. Ceux qui arriveront à rendre accessible à tous une solution efficace et intuitive fera fortement parler de lui…

Bon malgré cela, le monde va continuer à avancer et les modèles plus traditionnels ne vont pas, tous, disparaitre. Certaines valeurs d’ailleurs se renforcent comme l’hyper local, le bon pour la planète, etc.

Que retiens-tu de positif de ce confinement ?

Je pense qu’il aura contribué à une prise de conscience collective qui était difficile sans cette crise. La Terre continue à tourner mais maintenant on va je l’espère prendre conscience des Besoin de changement drastique quant à l’écologie et l’environnement.

Quels sont tes prochains projets du déconfinement ?

Jusqu’à présent j’ai repoussé tous mes déplacements autant que je le pouvais et je vais commencer doucement à me deconfiner pour les rendez-vous essentiels et dans le respect des mesures recommandées j’essaierai de revoir les amis et la famille qui commencent à manquer. Depuis quelques mois je planche sur un projet que l’on devrait sortir d’ici peu sur une nouvelle forme de restauration plus digitalisée destinée à être livrée chez soi. Et bien entendu tout en intégrant un travail de création culinaire très collaboratif, avec un souci de l’éco-responsabilité très important et des produits d’une traçabilité sans reproche. Mais chut, on en reparle dans quelques mois

 

Les actualités de Steve Wood: https://fr.monsieurbigbird.com/

 

 

 

 

 

 

CATEGORIES

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *